ConséquencesSurchargeInformation

Cette page a démarré sur ConsequencesOfInformationOverload.

Voilà quelques mauvais aspects liés à la SurchargeInformation :

Pour moi, c'est un problème de surcharge d'information. L'opinion publique des gens ordinaires dans une république (prise ici au sens large) conduit ces derniers à ces types de décisions. Pourtant peu de gens ont le temps pour lire un bon nombre de commentaires politiques. C'est déjà un problème en soi, mais le problème qui en découle est qu'il est difficile pour les personnes ayant une quantité d'heures très limitée de choisir de lire seulement de bons "sommaires".

Le problème est que, si quelque chose est convenu à 80% mais que ce n'est pas un "sujet chaud d'actualité" pour quiconque en entend simplement parler par les médias, cela résonnera comme si ce n'était pas réglé du tout et les deux parties sont "égales". C'est une conséquence de la nécessité de ne pas mettre à la porte le côté des 20% (après tout, ils peuvent encore s'arranger pour avoir raison).

SurchargeInformation pour les organisations

Tracer beaucoup trop d'information pourrait boguer une organisation de différentes façons :

Je prétends qu'organiser et simplifier l'information et que réduire la redondance est critique. Par exemple, je suis sûr que chaque problème social local qui me concerne a deux cents comptes rendus au gouvernement américain. Mais je ne sais pas où les trouver, comme je n'ai pas le temps de les lire. Ceci en soi-même peut être joli, si ce n'est que je suspecte que d'autres qui sont directement responsables pour traiter ces problèmes sont dans la même position que moi à l'égard de ces documents.

Souvent vous entendez le gouvernement se faire accuser de commander une étude sur un problème quelconque plutôt que de faire quelque chose à ce propos (un exemple potentiellement discutable est l'administration Bush faisant du réchauffement global une priorité de recherche tout en rejetant Kyoto). Ce peut être un problème tangentiel ; peut-être que l'ordre pour plus d'information est en train de s'utiliser occasionnellement comme un écran de fumée, qui n'indiquerait pas que ramassez trop d'information est un problème endémique. Mais je lutte sur le fait que si l'administration Bush avait vraiment cru que le réchauffement climatique était une telle menace, elle aurait agi. Selon moi, l'évidence de cela était là mais l'information n'était pas organisée correctement et par conséquent l'administration n'était pas suffisamment convaincue.

BayleShanks


DossierOrganisationInformation

(CommunityWikiFooter)

Languages: