CultureOrganisée

Cette page a démarré sur OrganizedCulture

La Culture Organisée est notre nom pour l’idée que la société se compartimentera à l’intérieur de groupes.

La théorie est que cela se fera ainsi parce que les affiliations sociales seront de l’InformationExplicite, ou de la "réification." Ce qui veut dire qu’ils seront encodés, notés dans les ordinateurs. Ceci va à l’inverse de la manière dont ils sont à cette heure le plus souvent parlé, et dans nos têtes. Ce qui est écrit est enregistré, référencé, visible et revisité. Ce qui est parlé est éphémère, souvent destiné pour une petite audience, et entendu seulement une fois (Voir DocumentsContreMessages.)

Comme une Religion Organisée ?

Le nom est inspiré par la phrase “Religion Organisée.”

Dans les églises, les personnes :

Comparez cela avec une famille atomique perdue en banlieue. Il y a la télévision, il y a maman, il y a papa. Vous ne parlez pas avec les voisins, vous ne participez pas aux groupes sociaux. Vos collègues de travail peuvent être la chose la plus proche d’une communauté.

Ceci dit, les caricatures sont extrêmes, elles ne reflètent pas la réalité. Les églises ne sont pas toujours si merveilleuses et la famille en banlieue a généralement quelques amis qu’elle voit régulièrement. Mais il existe une réalité derrière la caricature, et il existe une vraie force derrière la vie religieuse organisée.

Anecdote : LionKimbro connaît en particulier l’église Mormon qui est incroyablement puissante. Vous pouvez vous trouver dans n’importe quel endroit dans le monde, contacter votre église locale Mormon et toute votre logistique sera arrangée pour vous. Vous allez avoir un logement, vous allez trouver un job, vous allez être sécurisé. S’il existe des troubles politiques, ils ont des réseaux. Si vous avez besoin de vous assurer qu’un message est distribué, ils en ont les moyens. Le service missionnaire est obligatoire pour tous les jeunes. Ils sont hautement organisés.

Qu’est-ce qu’alors que la “Culture Organisée ?”

La Culture Organisée est le moment où la grande majorité des personnes, bientôt équipées sur le plan technologique dans un environnement d’InformatiqueDiffuse commence à s’auto-organiser.

Comment cela Survient ?

“Comment cela pourrait t’il se produire ? Quoi de différent maintenant, de ce qui n’était pas vrai ?”

Voilà comment cela se déroulera :

Nous ne savons pas bien sûr que cela arrivera, mais nous pensons que ces raisons sont bonnes, et nous sommes curieux de voir cette tendance. (Plus à ce propos dans un moment.) Si vous êtes sceptique, imaginez cela comme un scénario – quelque chose qui pourrait arriver et qui vaut la peine d’être imaginé, pour évaluation à l’avenir.

Évidence, Signes

Nous notons quelques tendances qui selon nous vont en ce sens :

Sur la théorie que les geeks prennent d’abord une technologie et puis que tout le monde l’utilise (pensez aux adresses email, aux blogs,…) nous prédisons que le phénomène de culture organisée s’épanchera à un regroupement très significatif de société, peut-être toute la société.

Imaginez une limite théorique - Et si le Futures:BrainInaJar était avéré et que nous vivions complètement dans des VirtualWorlds? ? Avez qui vivriez-vous ? Il n’y aurait pas de “voisins,” si ce n’est ceux que vous choisissez d’avoir vous-même. Le choix des voisins serait essentiellement (mais probablement pas complètement) dépendant de vous. Nous nous attendrions alors à ce que les personnes portent essentiellement des relations sociales par culture. (Nous ne pouvons pas imaginer que les gens choisiront de “vivre avec” d’autres gens, que cela signifie “vivre avec” quelqu’un ou quelques personnes dans cet avenir.)

Maintenant, retour à la réalité. Nous ne sommes pas à cette limite théorique. Mais c’est une limite que nous approchons. Après tout, nous interagissons sur CommunityWiki, même si nous sommes tous répartis tout autour du monde. Cet environnement virtuel existe vraiment, il a de l'impact sur le monde matériel, c’est une expression de culture organisée.

A Quoi Peut Ressembler La Vie ?

Difficile d’imaginer à quoi ressemblera la vie.

Les choses qui n’étaient avant que des abstractions grossières (“Etes-vous un goth ?”) peuvent croître vers un alignement plus rigide : “Oui, je suis un membre porteur de carte.” Porterez-vous vraiment une “carte ?” Bien, ce peut être un tag auto-appliqué, et une mesure de confiance (voir SystèmesEvaluation?) avec votre groupe.

Nous pouvons nous relocaliser sur des lieux. Un exemple radical de cela serait : “Je vis dans les étages Gothiques de la Tour Centennial à Seattle. Simplement au-dessus de l’étage hippie et au-dessous de l’étage animé.”

Nous pouvons voir beaucoup de HousingCoop?s, là où les personnes choisissent de vivre ensemble dans la même maison, ou du CoHousing?, là où les personnes choisissent de construire des maisons les unes à côté des autres, et partager quelques choses en commun. Nous pouvons voir SnowCrash style “claves,” ou DiamondAge? style “philes.”

Nous pouvons tirer des enseignements de l’histoire et de ce qui existe aujourd’hui. Il y a la chanson des années 60, “If you’re Going, to San Fransisco,” qui est l’endroit où vous rencontrez des personnes gentilles avec des fleurs dans les cheveux. A Seattle, il existe le Capitol Hill, l’endroit où les gays choisissent de vivre et Fremont & Wallingford, où les personnes libérales choisissent de vivre.

Deux efforts qui doivent leur existence à l’internet sont (le groupe en Georgie qui travaille pour établir un état vraiment chrétien) et le projet FreeState? – un groupe communal Libertaire installé dans le New Hampshire.

Les FlashMobs? en sont une version à courte durée de vie (momentanément, vraiment) version.

L’interaction mondiale matérielle est à cette heure bien plus riche que l’interaction en ligne. Parce que la RéalitéAugmentée? (cf Futures:AugmentedReality) arrive en ligne, les membres des groupes seront de plus en plus accessibles. Le DodgeBall? est un service relativement maladroit qui existe désormais. Dans le futur proche (d’ici 5 ans), nous verrons de plus en plus de services comme ceci et avec une interface bien pus fluide, et avec bien plus de personnes participantes. Les interfaces audio (casques, microphones) sont bien meilleur marché que les écrans ; nous pouvons entrendre des murmures déclarant des proximités personnelles, des caractéristiques de l’environnement, des voix accrochées dans l’espace. Quand nous avons des affichages de viseur, nous pouvons voir des marqueurs directionnels nous pointant vers l’endroit où sont d’autres membres du groupe, et quels sont leurs statut et volonté d’interagir.

Si BayleShanks (à San Diego, CA, USA,) LionKimbro (à Seattle, WA, USA,) et JohnAbbe (à Oakland, CA, USA) sont sur une pause-déjeuner en même temps, et peut-être si MattisManzel (en Allemagne) dîne à la même heure, les membres peuvent être conscients de ce fait, et deux peuvent enclencher une conversation. D’autres dans le monde, en train de participer à la culture, mais pas dedans, peuvent arriver en SurEcoute, et se tenir prêt à participer s’ils s’y intéressent.

Ayant amené les zones horaires : EasternStandardTribe est une histoire Libre à propos de l’avenir de la CultureOrganisée qui est essentiellement divisée en fuseaux horaires !

Anecdotes de Communautés & Observations

BrandonCsSanders racontait : “je prenais un café avec Ward (ed : il veut dire WardCunningham) hier et il me suggérait que nous disposions de badges lors du RecentChangesCamp qui montre une image d’une page wiki. Chaque participant peut ensuite porter des badges qui montrent les communautés en ligne dans lesquelles il participe. Ward dit qu’il connaît des personnes par l’aspect de leurs wikis, ainsi disposer de badges serait utile. Cela résonne un peu comme un uniforme open-source :)

Questions Prioritaires

Liens

Rétroliens : SmartMobs


LangueFrançaise PageTranslation OrganizedCulture DossierSociétéOrganisée?

Discussion

Hm, si nous en sommes déjà là, alors ce n’est pas ce que je veux dire. Je parle de quelque chose de bien différent.

La plupart des développeurs de Logiciel Libre ne sont pas substantiellement organisés. Ils ont simplement un projet, et plaquent un GPL dessus. Peut-être qu’ils le postent vers la viande fraîche.

Mais ils ne s’imaginent pas (Je pense) eux-mêmes comme “développeur de Logiciel Libre,” ou comme “membre de la plus grande communauté.”

Ils se considèrent eux-mêmes comme des individus faisant leurs propres choses, et, hé, voilà quelque chose sur lequel je pose la GPL dessus.

Mon concept est que cela changera, ce sera bon, et : Voilà comment le faire.

Voilà une histoire pour illustrer le changement :

  • Le programmeur acquiert un wiki en tant que membre de SourceForge, ou quoiqu’il puisse utiliser pour développer son logiciel
  • Les gens qui sont des généralistes du Logiciel Libre / des Esprit de Ruche-istes / ou tout ce qui peut connecter le projet avec le projet en rapport, via WikiNode (ou ce que vous voulez)
  • Les gens commencent à venir dans le projet, parce que ces logiciels individualistes leurs sont précieux.
  • Ils établissent des liens personnels avec la personne qui les imaginaient auparvant comme « simplement un type ». Ensemble, ils travaillent sur le projet.
  • Au fil du temps, la personne réalise l’écologie dont elle fait partie. Ce savoir vient à elle par l’entregent des gens-esprit-de-ruche avec lesquelles elle travaille. Elle apprend l’écologie locale.
  • Le projet vient pour découvrir et interagir avec des projets avoisinants. La personne viens pour voir le RéseauEspaceProjet et les RéseauDeConfiance? 2 dont elle fait partie.

En ce sens, un individu en vient à devenir membre d’une CultureOrganisée.

Avant, ces préoccupations originelles étaient les leurs. Après ses préoccupations ont migré pour inclure le bien-être de l’organisme en tant qu’ensemble. Ceci par le mécanisme des amitiés et communications et visibilités et réciprocités.

Ma théorie est que ceci s’épanche au delà simplement du développement du LogicielLibre.

Bon nombre de chaque intérêt passion et groupe associé mettront leurs compréhensions des choses au pied de leurs membres. Ce qui était avant très centralisé du fait de la logistique et des dépenses d’enregistrement et du papier migrant aux alentours sera désormais poussé au bord : comptes-rendus, listes de membres, notes de réunions, raisons historiques, seront disponibles pour tout le monde.

Disons que vous êtes une grand-mère et apparteniez à un club de tricot. Votre groupe de tricot sera affilié avec un plus gros groupe de tricot. Quand vous voyagerez dans une autre ville, vous serez consciente des autres extensions du groupe de tricot dans ce lieu. Si quelqu’un qui est un membre du réseau est à proximité, vous en aurez connaissance, et peut-être négocierez à distance une interaction.

Les choses qui ne sont pas des “organisations” aujourd’hui deviendront des organisations.

Prenez CommunityWiki, par exemple.

Si nous nous rencontrons tous à un angle durant les pauses-déjeuners pour parler, nous n’aurions probablement pas aussi une présence en-ligne, une identité et une réputation.

A chaque déjeuner, à la grande Ecole, un groupe de nerds me rencontrait. J’en faisais partie. Nous passions de très bons moments, parlions de toutes sortes de choses et coordonnions des actions intéressantes.

Mais nous n’avons jamais pensé à cela de la sorte, nous n’avons jamais reconnus nos actions en tant qu’actions, et nous n’avons jamais imaginé que ce à quoi nous réfléchissions avait du sens ou de l’intérêt. Nous n’avions certainement jamais produit une page web, et il y avait une impossibilité de réseauter avec la “communauté de nerds la plus grande.”

Il existe une exception et une porte à cela ; Plusieurs d’entre nous étaient des habitués des BBS, et nous parlions de ce que nous expérimentions avec d’autres gens, d’autres mondes (par ex., la ville à 30 minutes de nous) via les BBS.

Au fur et à mesure, les BBS en sont venus à devenir des BBS capables d’accepter l’internet, et nous nous sommes accrochés à l’intérieur de LambdaMoo. Peu de temps après, nous avons démarrré par rencontrer des gens venant d’autres pays qui de temps en temps passaient par là.

C’était encore une vision incomplète, parce que nous n’avions pas assez d’intelligence et de visualisation pour voir la totalité de la communauté. Je dis par là : cela continuera. Nos petits sous-groupes (les “nerds who hang out in the room”) continueront à s’organiser et se voir eux-mêmes comme membres d’une plus grande communauté.

C’est très différent de ce que nous avons désormais, tant en termes de vision (transparence) qu’en termes de forme véritable du réseau – qui est en train de parler et pour quelle raison

une citation pertinente de JimMcCarthy? : le millions d’équipes produits ProductTeam?-s qui façonnent l’industrie high-tech pourraient devenir la communauté centrale émergente. Ils peuvent bien être les éléments culturels critiques et que ce soit en expansion ou récession, constituer le segment le plus influent de la civilisation dans cette ère… dans quelques ères, un sursaut spectaculaire de vitalité se propagera dans toutes les cultures … Peut-être que la vitalité de notre ère peut être trouvée dans l’idée du fait d’être connecté. Peut-êtres sommes-nous au début de l’EreConnectée?3. Les personnes fonctionneront de plus en plus dans un style liaison-temps/liaison-lieu. A cette heure, leur présence et leur niveaux d’implication peuvent être bien plus importants.

WebSeitzWiki:JimMcCarthy

voir aussi WebSeitzWiki:WikiWeb

Je ne suis pas certains de savoir si c’est la même idée, mais dans ThemePunks, de CoryDoctorow?, Kodak & Duracell sont en sorte liquidés et transformés dans une économie en réseau d’équipes produits. Mais seulement une infime fraction des employés d’origine sont capables de faire la transition.

Je n’ai pas fini l’histoire. (Puis à nouveau, Cory Doctorow ne l’a même pas non plus fini). J’ai seulement lu 4 des chapitres. Aussi, je ne peux pas dire ce qui arrive ensuite. Mais c’est une lecture géniale !

Quelle est la relatioin entre la CultureOrganisée et la SociétéCivile ?

Bonne question. J’ai un problème à définir précisément la “culture organisée”. Je pense que c’est un concept utile, je pressens qu’il y a là quelque chose, mais j’ai du mal à le mettre en mots, probablement parce qu’il y a tant de manières que ça pourrait fonctionner.

Je pense que les termes CultureOrganisée et SociétéCivile parlent de quelque chose de très similaire, des choses étant étroitement en rapport. Quelques différences entre la CultureOrganisée et la SociétéCivile :

  • “société civile” est souvent utilisé dans les discussions politiques ; “culture organisée” semble avoir une application plus large ; concentrée sur les aspects sociaux et économiques
  • “société civile” est queluqe chose qui a tourné depuis un moment. “culture organisée” est utilisé sur ce wiki comme un état possible des affaires qui n’existe pas encore à cette heure (ou peut-être quelque chose juste en train de commencer) mais qui pourrait venir à passer dans le futur.
  • “société civile” est une sorte de catégorie “divers” dans une classification de schéma “sectoriel” pour les groupes : “s’il existe une organisation qui ne fait pas partie du gouvernement et qui n’est pas une organisation à but lucratif alors elle doit faire partie de la société civile”. La “culture organisée” ne fait partie d’une classification de groupe par secteur/objectif, mais plutôt classifie les groupes en termes de leurs logistiques ; les groupes seraient élevées sur l’échelle de “culture organisée” fondée sur la manière dont ils fonctionnent, pas sur ce qui les a intéressé/ce qu’ils essayent de réaliser. Bien sûr, tant la “société civile” et la “culture organisée” ne sont pas un système de classification pour les groupes, mais renvoient aussi au réseau entre groupes, qui rendent ce point de la liste un peu trop limitatif.
  • une possibilité est que la “culture organisée” s’implique profondément dans la technologie HyperSociale?
  • la “culture organisée” pourrait comprendre quelque chose d’analogue, pour parler en langage programmeur, “produire des groupes dans des objets de première classe” ; ce qui veut dire, formaliser un peu plus les groupes. Voir l’exemple de Lion dans son commentaire de potentiellement transformer les “nerds qui se croisent au déjeuner dans les grandes écoles” en un noeud dans “la plus grande communauté de nerd”. Voir les exemples SnowCrash, DiamondAge? et “card carrying goth”

Bien dit !

Et je parlerais un peu plus sur : La CultureOrganisée n’arrive pas si vous n’avez pas la technologie.

Lion, quand tu dis “avoir”, veux tu dire “posséder”, ou simplement “avoir un accès garanti à” ?

Cela doit exister !

(simplement, point !)

Ce ne l’est pas à cette heure.

“Posséder” vs. “avoir un accès garanti à” – La CultureOrganisée devrait exister parce que les choses sont possibles que seule cette sorte de technologie pourrait créer. Elle n’existe pas encore à cette heure.

Parce que les personnes commencent à développer une technologie HyperSociale?, alors nous commencerons à voir la CultureOrganisée.

“Posséder” ou “avoir un accès garanti à” pourrait ne pas être la bonne façon d’y penser. (Qui possède le LogicielLibre ? est-ce qu’un non programmeur a accès au logiciel, peu importe la quantité de droits que vous lui donnez à son logiciel ? Imaginez “Vous pouvez et devez comprendre les ordinateurs,” TedNelson.)

“avoir un accès garanti à” pourrait être la meilleure manière de la mettre.

seule cette sorte de technologie pourrait créer Je ne comprends pas. Pourquoi les technologies actuelles ne sont pas importantes.

 Qui possède le LogicielLibre ?

le LogicielLibre comprend le DomainePublic - où le copyright est délaissé.

Autrement le logiciel est possédé par le(s) détenteur(s) du Copyright

En outre, la GPL vous assure que tous les travailleurs ont un accès garanti.

> Vous pouvez et devez comprendre les ordinateurs.

Je ne comprends pas. La culture est bien plus que les ordinateurs.

La culture ne peut pas s’organiser à moins que les non-propriétaies n’aient un accès garanti (liberté).
Mais les droits de propriété du monde physique déterminent l’accès et par défaut au privé.
Par conséquent, quelque propriété devrait être disponible “au coût” pour les travailleurs qualifiés.
Les propriétaires peuvent choisir de garantir ces libertés en contractualisant avec des travailleurs comme le fait la GPL.
> "Avoir un accès régulier" pourrait être le meilleur moyen de la placer.

Si les propriétaires n’appliquent pas l’accès, il sera poursuivi ou pris par ceux qui haïssent la liberté.

Je pense que nous pensons des objets dans la conversation, et la conversation elle-même de façon très différentes. C’est bien ! Cela la rend intéressante.

Pourquoi les technologies actuelles ne sont pas si importantes ?

Je ne dis pas qu’elles ne sont pas importantes ; elles le sont clairement. Mais elles ne sont pas HyperSociale? et elles ne rendent pas possibles la CultureOrganisée. La CultureOrganisée est impossible avec seulement les outils en place. (Ou plutôt, il existe seulement de façon très mitigé.)

(sur la propriété :)

Lançons cette discussion, maintenant.

Je fais le distingo entre propriété et capacité de contrôler ; je ne suis pas certain que la distinction ait du sens. (Beaucoup de gens possèdent des ordinateurs, du logiciel, mais n’ont pas la capacité de les contrôler. Une personne a seulement une quantité finie de contrôle sur un terminal à n’importe quel moment, et ce en dépit qu’elle en soit ou non le propriétaire).

Disons simplement : il est important d’avoir accès à une technologie afin que cette cette personne puisse participer dans la CultureOrganisée.

(sur la culture & ordinateurs :)

Bien sûr, la culture est bien plus que des ordinateurs.

Et les hôpitaux sont bien plus que des enregistrements médicaux (“charts.”)

Mais vous ne pouvez pas pragmatiquement faire tourner un hôpital sans enregistrement médicaux (“charts.”)

La technologie peut soudainement modifier une culture qui l’utilise.

La CultureOrganisée est simplement une sorte de modèle dramatiquement différent que vous obtenez des personnes, quand les ordinateurs leur donnent l’intelligence des systèmes sociaux à l’intérieur desquels ils participent.

Pas d’intelligence sociale, pas de culture organisée.

> Disons simplement : il est important d'avoir accès à une technologie afin que cette personne participe dans la CultureOrganisée.

Oui, c’est le problème dont je parle

La culture ne peut pas s’organiser sans accès.
L’accès a des coûts véritables et récurrents, y compris les pages des travailleurs
Le prix de l’accès vers la plupart des technologies comprend le profit au-dessus des coûts et des salaires.
Ce coût, que j’appelle l’usure, est la raison pour laquelle tout le monde n’a pas déjà l’accès.
> Je distingue la propriété de la capacité de contrôler ; je ne suis pas certain que la distinction ait du sens.

La propriété est profondément importante quand elle est grande parce que la thésaurisation est autorisée et la capacité de contrôle est par défaut sur ‘non’..

la culture est déjà organisée - la technologie a aidé en cela depuis un bon moment.

Attend, Patrick- De quel problème parles-tu ?

c’est la première fois que tu (ou quiconque) a utilisé le mot “problème” sur la page. Avant cela, c’était seulement quelques-uns d’entre nous pour parler au sujet de la SociétéCivile.

Si tu soulèves un problème, (peut-être la FractureDigitale?4 ou quelque chose comme ça, alors tu a besoin de faire cela un peu plus clairement.

> De quel problème parles-tu ?

Le problème que la culture n’est pas organisée.

> Quelques-uns d'entre en parlent à propos de la SociétéCivile.

Je ne veux pas dire faire intrusion. J’essaye vraiment d’aider.

> FractureDigitale

Que vous diriez est la cause de la pauvreté ? Est ce que l’économie peut être pleinement comprise ?

Si la culture est déjà organisée, peut-être que je suis sur la mauvaise page…

Non, non ; ça va.

J’ai besoin d’un moment pour réfléchir à ça.

Ok ; cette page, CultureOrganisée n’est pas au sujet d’un problème.

Elle traite d’une chose. Une chose qui je pense arrivera. Plus spécifiquement, elle traite de la configuration des personnes et des ordinateurs.

Je pense que ce sera une bonne chose, au moins ce sera une chose intéressante.

Je peux te dire à propos d’un problème spécifique que j’ai, cette CultureOrganisée a quelque relation dessus. Spécifiquement, j’appartiens à ce monde du “LogicielLibre” et c’est vraiment, vraiment, vraiment, difficile de nous trouver les uns les autres, réseauter, se reconnaître les uns les autres, se “voir” les uns les autres à travers l’internet.

Maintentant, il y a de multiple choses qui aideront à ce problème et le DevelopersVirtualWorld est l’une d’entre elles. (Que nous puissions y parvenir n’est pas la question de mon point de vue). A quoi cela ressemblera, est la question que nous nous posons tous, même si nous avons des idées). Le RéseauSocial en sera probablement une facette. Le RéseauEspaceProjet aidera.

Maintenant, il y a cette autre chose, “Culture Organisée” qui est -

Non, j’étais prêt à dire une mauvaise chose. La CultureOrganisée n’est pas une visulaition spécifique.

La CultureOrganisée traite de ce à quoi ressemble la culture, quand toutes les relations entre les personnes sont réifiées. Par “réifié” je veux dire, quand vous pouvez les voir. Quand elles sont visibles. (Par quelque mécanisme).

Quand un groupe a un statut spécifié, au dessus de simplement “il s’appellent eux-mêmes les nerds à l’école.”

Cette spécification peut être un gradient, cette spécification peut avoir une tonne de paramètres. Ce qui veut dire qu’elle peut ensuite être encore bien plus complexe : “(if (member-of-group-p lion nerds) …)” Ce qui veut dire qu’elle ne sera probablement pas binaire. Mais ce n’est pas le sujet, ce n’est pas l’intérêt, ce n’est pas ce dont cela traite.

Nous parlons des ordinateurs, des disques durs, de réfléchir nos modèles organisationnels et puis ce que cela signifie quand vous traversez ces trucs RéseauSocial.

Ainsi par exemple, vous pouvez avoir confiance que c’est ok de demander à quelque étranger si vous pouvez coucher dans sa maison pour la nuit, parce que vous appartenez tous deux à ces projets de Logiciel Libre, et vous pouvez implicitement vous faire confiance l’un l’autre par la LiaisonInternet et ainsi de suite.

Non ?

Bien sûr, la culture est déjà organisée. Et quelques socités ont vraiment ces longues listes d’annuaires des personnes en lesquelles vous pouvez avoir confiance, où et pourquoi, et elles font véritablement usage de ces listes. Mais voyez-vous, la chose intéressante ici, est que des tonnes et des tonnes de gens ordinaires, des Jean normaux, ce que vous voulez, auront au moins la capacité de laisser leurs ordinateurs lancer ces listes pour eux, et expliquer toutes ces choses et ainsi de suite. Et les réseaux de réputation et toutes ces choses.

Ainsi, qu’est-ce qui est différent, et intéressant, et valant la peine d’être remarqué (dans mes pensées personnelles.)

Maintenant, la “cause de pauvreté” et ce qui n’est pas - qui me choque en tant que discussion très différente. Il existe des chevauchements entre les idées, il y a clairement des noeuds, mais ceci est une discussion différente.

Ce que cette citation que Cozianu avait ici. Quelque chose comme : “je l’écris et m’en souviens. Je le dis et ça s’en va”.. ?

Quelque chose comme ça.

Le principe est que les choses sont différentes, quand elles sont écrites, que quand elles sont parlées.

Et ainsi, c’est de cette façon que c’est ici aussi : Notre culture est “l’écrire” et ce sera modifié dans le processus. Je pense que nous prêterons bien plus d’attention à notre organisation, parce que nous la verrons, elle sera droite là assise en face de nous, plutôt que simplement quelque chose que nous pensons et disons ci et là.

Ou peut-être pas ! Peut-être que cette idée est simplement folle. Je ne sais pas.

Réifié ! C’est le mot. "reify ___" = "to make a first class object out of ___", right?

En passant, à voir les licences CreativeCommons vraiment ouvertes à mes yeux l’idée de faire toutes sortes de chose de cette façon en société (qui serait une facette de la CultureOrganisée). Par exemple, quelques personnes parlent d’une danse déposé sur UCSD par les groupes étudiants lesbiens-gays-bisexuels et de choses diverses, difficile de catégoriser les préférences sexuelles de ceux qui assisteraient. Et je me demandais si nous pourrions inventer un style de système de catégorisation CreativeCommons suffisamment flexible pour s’adapter à tous les cas (si chacun portait des badges détaillant sa catégorie dans un tel système, il y aurait un algorithme (quelque part complexe !) qui pourrait permettre de regarder votre propre badge et celui de quelqu’un d’autre et d’informatiser si vous êtes tous deux “compatibles” – je ne suis pas sûr si les personnes voudraient faire ça sur une danse mais c’est chouette d’y penser).

Et vous pourriez avoir toutes sortes d’autres catégorisations standardisées (comme, trouver un matelas, “si vous êtes un nerd, sentez vous à l’aise de me demander si vous pouvez vous écraser sur mon canapé”, ou “ne vous dérangez pas pour me demander si vous pouvez vous écraser sur mon canapé”). Et mettez tout dans votre FOAF. He he.

Les SexMuds? ont des des systèmes de classification très sophistiquées.

Et ce que tu décris est exactement ce qu’ils ont utilisé pour la découverte de compatibilité automatique.

Plus probablement, à la danse, vous seriez intéressés par les types de personnes qui dansent, ce qu’ils savent comment faire.

…et puis le DJ pourrait voir ça visiblement et obtenir une liste des morceaux populaires dans cette catégorie.

Bien sûr, vous mixez tout aussi bien dans les préférences musicales et…

Aristotle Backs Organized Culture?

J’ai découvert récemment qu’Aristote dans l'Ethique à Nicomaque (voir Nicomachean Ethics résumé) peut donner quelque poids à la CultureOrganisée.

Spécifiquement, il soutient que les individus sont un produit de la communauté ou de la culture qu’ils font grandir. Différentes cultures ont différentes idées et ça va pour Aristote. Mais il dit que les humains ne vivent pas et ont des valeurs en dehors des relations avec d’autres personnes. Je ne pense pas qu’il ait travaillé si durement pour soutenir que les ermites ne sont pas humains, ce qui veut dire “la vaste majorité d’entre nous est intrinsèquement liée à l’organisme social”, et que nous ne pouvons pas imaginer les humains en dehors d’un contexte humain.

Je me suis souvenu d’un ami que j’ai rencontré qui jurait qu’il était complètement seul, isolé et indépendant du reste de l’humanité, il était complètement dehors. Oui il avait appris la langue et savait comment communquer avec d’autres persones. Mais c’était l’extension de ça.

Et à cette heure, son but, son rêve, son ambition de vie, était de posséder une fabrication partiulière d’une voiture des années 50’s. Il était obsédé par les années 50s. “Pourquoi ?” Parce (ce qu’il me disait:) il était le prototype de la Pureté.

(Il aurait aimé le He would have liked the l'éthique de la vertu..!)

Ceci est une démonstration de la façon dont nous sommes connectés intrinsèquement avec notre société.

Et une idée que l’argument d’Aristote peut renvoyer à l’idée politique de culture organisée.

J’ai aussi écrit un peu à propos de cette idée sur mon blog.

Je ferai juste ici un ajout en coup de vent et pointerai les lecteurs vers cet article de RAND : Tribes, Institutions, Markets, Networks: A Framework About Societal Evolution. Résumé : la société/la culture a toujours été organisée. Ce qui est différent sur la culture émergente n’est pas qu’elle est organisée mais comment elle est organisée. Les réseaux sont une nouvelle forme d’organisation, un dont nous n’avons jamais été vraiment capables avant parce qu’ils étaient trop complexes (hé hé) à gérer sans ordinateurs. La complexité mathématique est un nouvel ensemble de talents qui ouvre de nouveaux horizons à l’avancemnet culturel qui sont de mon point de vue aussi important que la littérature ou le feu.

Mm-hmm ; Lien excellent.

Il existe aussi un article de sci-fi, Maneki Neko; VernorVinge pointait vers cet article dans une session Q&R sur son livre RainbowsEnd, qui une fois de plus présente les mêmes idées.

Sur CW, nous avons fait référence à cette idée générale sous “CultureOrganisée”. Le titre ne veut pas dire qu’il n’existe pas d’organisation dans la société jusqu’à ce jour.

Footnotes:

2. traduire TrustNetwork?s
3. voir ConnectedEra?
4. DigitalDivide?

Define external redirect: RéalitéAugmentée CouchSurfing TagCamp TrustNetwork ChaosComputerClub FractureDigitale RéseauDeConfiance CoHousing HousingCoop CommonsBasedPeerProduction DossierSociétéOrganisée DémocratrieDesGroupes WikiMania EreConnectée CultureAutoOrganisée OpenSelfOrganizedCulture LesCommunautésEnligneSontDesVillesEtats HyperSociale FooCamp DiamondAge ProductTeam CultureOuverte FlashMobs SystèmesEvaluation FreeState SexMuds DodgeBall CoryDoctorow DigitalDivide JimMcCarthy ConnectedEra MeetUp VirtualWorlds

EditNearLinks: LogicielLibre WardCunningham LogicielSocial DomainePublic SnowCrash OnlineCommunitiesAreCityStates VernorVinge LambdaMoo InformatiqueDiffuse VillageGlobal SourceForge TedNelson

Languages: