DémocratieLiquide

Cette page a démarré sur LiquidDemocracy

Un système démocratique dans lequel la plupart des problèmes sont décidés par un référendum direct. Néanmoins parce que personne n’a le temps de faire ça, vous pouvez déléguer vos votes. Voilà le côté cool ; vous pouvez déléguer vos votes sur un certain sujet à une personne, et puis déléguer vos votes sur un autre sujet à quelqu’un d’autre. Et les délégations sont transitives ; vous pouvez déléguer à quelqu’un qui délègue à quelqu’un d’autre, etc, auquel cas vos votes s’écouleront vers quiconque en fin de course. Bien sûr, vous pouvez “dé-déléguer” à tout moment.

Aussi, disons que nous ne connaissiez pas grand chose sur le sujet du programme spatial – vous donnez vos votes sur les choses en rapport avec le programme spatial à quelqu’un qui a des visions politiques similaires aux vôtres mais qui connaît mieux le sujet du programme spatial (et il peut passer le vote à son tour s’il choisit de le faire).

Il y a quelques scénarii exemples au milieu de cette page.

Avantages :

Avec la DémocratieLiquide, vous pouvez avoir un effet sur quelques décisions sans devoir, par exemple, convaincre plus d’une moitié des votants dans votre état à voter Républicain.

Problèmes à résoudre :

Autres notes :

Voir aussi

Démocratie Liquide

Alternatives à la DémocratieLiquide


Discussion

(Quelques personnes ont utilisé “vote” pour indiquer un scrutin donné à une personne unique. D’autres ont utilisé “vote” pour indiquer le processus complet de décider d’une question unique, comprenant des milliers de scrutins. J’ai changé leurs mots, j’espère que ça va).

DavidCary

DavidCary, tu as ajouté : (Sur cette page, “vote” indique le pouvoir d’une personne unique pour influence la production d’une question, traditionnellement exercé en utilisant un scrutin unique. “question” est un problème unique à un temps donné, à décider par un décompte des votes. “problème”, “sujet” est un groupe de questions en rapport. Y’a t’il de meilleurs termes que nous devrions utiliser ?)

Je ne sens pas qu’il soit correct d’écrire – le vote ne doit pas résoudre une question posée à un instant t. Tout comme le cas d’un vote en “live”. Par exemple, dans HiveAllocation, le vote sur qui reçoit les fonds est continuel. Si à tout moment tu veux modifier la façon dont les fonds sont gagnés, tu peux changer ton vote. Aussi, cest n’est pas tant une question.

Je n’avais jamais vu cette page avant, mais elle a une relation bizarre avec mes propres idées sur la DémocratieDirecte?.

Quoi qu’il en soit, je ne vois pas de raison de vendre des votes. Si je peux recevoir $5 pour mon vote disons, sur la politique commerciale du soja, bon, pourquoi quelqu’un devrait m’en empêcher ? C’est un peu plus honnête d’acheter mon vote directement que de racheter mon représentant.

Sinon, page cool.

Tu veux éviter de vendre des votes parce qu’autrement les plus petits intérêts ont presque un contrôle total. Il y a plus de personnes apathiques qui aiment/ont besoin d’argent qu’il n’y a de personnes qui se soucient de presque tous les problèmes donnés. Le résultat serait (je prédis) que sur n’importe quel problème donné, le côté ayant le plus d’argent gagne facilement. A un tel point, qu’il n’y a pas beaucoup de raisons d’avoir une démocratie ; le gouvernement est essentiellement en train d’enchérir le pouvoir de prise de décision. Une autre raison est le principe général d’EviterConcentrationsDePouvoir?.

Abd ul-Rahman Lomax : La démocratie liquide est vraiment proche des concepts que j’ai travaillés depuis environ vingt ans. Ces concepts sont revenus à deux : Associations Libres et Procuration Délégable. La Procuration Délégable est essentiellement une légère extension de l’idée fondamentale de la procuration : si vous faites confiance à quelqu’un pour gérer un certain business pour vous, vraisemblablement vous pouvez aussi faire confiance en cette personne là pour sélectionner sagement quelqu’un d’autre pour la gérer en son absence. J’ai seulement conscience de quelques tentatives très limitées, néanmoins, pour mettre en oeuvre une procuration délégagle dans tout type d’organisation. Compte tenu de ce manque d’expérience, il me semble prématuré d’essayer de décider des questions telles que savoir ou non il serait légal d’acheter et vendre des votes. Cela dépendrait complètement de l’organisation elle-même. Mais cela devient complètement plus clair quand le concept de l’Associaton Libre est mélangé avec une procuration délégable. Une Association Libre est véritablement l’association basique par défaut d’êtres humains, en l’abscence d’autorité. Il y a plus d’expérience avec les organisations ressemblant à des Associations Libres qu’il n’y en a de procuration délagable, un exemple serait les Alcooliques Anonymes. Les Associations Libres sont contrôlées à partir du bas ; les leaders “existent mais sont des serviteurs de confiance”, les Associations Libres ne prennent pas de pouvoir exception faite du pouvoir qui coule naturellement de la communication. En fait, parce que personne n’est contrôlé du tout dans une Association Libre, c’est un petit peut à côté de penser même de la manière de savoir comment l’Association est gouvernée. Si les Assocations Libres ne prennent pas de pouvoir, comment peuvent-t’elles avoir une effet ? Moveon.org a montré un peu la voie. Moveon.org n’est pas une Association Libre, c’est une structure oligarchique, même si c’en est une qui est au moins en quelque sorte réactive à ses membres. Moveon.org a pu exercer un pouvoir politique significatif en suggérant simplement aux membres qu’ils envoient des donations à cette cause ci ou cette cause là ou collecte de fonds. C’est entièrement possible dans une Association Libre, là où on ne trouve vraiment pas de consensus d’agir simultanément dans des directions opposées. Néanmoins, parce qu’une Association Libre avec une procuration délégable (théoriquement) devrait être aussi efficace que ne l’est une discussion et un système de prise de décision comme c’est humainement possible (dans les grandes organisations), Les Assocations Libres semblent plus à même de développer des solutions de consensus et par conséquent exercer la pleine force des ressources combinées de leurs membres.

L’idée que le grand capital ait de l’influence est basé entièrement sur l’expérience de situations où le public n’est pas organisé. Le public, en fait, a plus d’argent collectivement que n’importe quel intérêt spécial. N’est-ce pas une tautologie ? Beaucoup plus d’argent. Considérez les utilisateurs de logiciel Microsoft et comparez-les avec Bill Gates. La seule raison pour laquelle Bill Gates a le pouvoir, est que lui, dans sa propriété personnelle, représente un ensemble de quantités relativement modestes provenant d’un grand nombre de clients. Considérez le revenu disponible de Bill Gates, et comparez-le avec le revenu disponible de la communauté des utilisateurs Microsoft. La dernière, collectivement a un revenu bien plus important ; mais elle n’est pas organisée, ainsi ce pouvoir n’est pas disponible.

Dans une grande association libre, tenter d’avoir un impact sur les décisions de l’association ou les recommandations en achetant des votes serait vraiment stupide. Tout d’abord, les votes dans une telle association sont simplement un moyen de parvenir au consensus. Acheter ces votes au niveau de base ne ferait pas gagner beaucoup de pouvoir à l’achteur ; afin de vraiment affecter les décisions, vous devriez acheter pas loin de la majorité des votes ; vraiment ce que vous achèteriez seraient des délégations de votes. Supposez qu’il y ai une Association Libre PAC. Son objectif est de collecter l’argent pour une cause politique. Ce serait probablement bien plus efficace de donner simplement l’argent directement à la cause, que d’essayer d’acheter des votes. Les votes achetés signifieraient simplement que quelqu’un serait en train d’argumenter pour la position de l’acheteur à un plus haut niveau dans l’organisation. A cette heure dans une Association Libre avec procuration délégable, toute idée avec un appel peut être représentée à un haut niveau sans acheter quelques votes.

La structure de procuration délégable forme véritablement un système nerveux bidirectionnel, l’information s’écoule dans les deux directions, et est filtrée dans les deux directions. La procuration protège les niveaux les plus hauts de la surcharge d’information venant du bas, et protège la personne représentée de la surcharge d’information venant des autres, y compris les discussions de haut niveau que la procuration considère n’intéressera pas le délégateur.

Ligne du bas : la première étape pour transformer la société est d’appliquer les principes des Associations Librs ou de DémocratieLiquide dans les véritables organisations. Les implémentations réussies, si l’idée est bonne, trouveront de l’imitation. Enfin, tel que je l’imagine, les organisations FA/DP seront si efficaces qu’elles coopteront le système politique. Il n’y a nul besoin néanmoins de se battre contre les systèmes existants, tant qu’ils sont dans des normes démocratiques basiques ; et même en dehors de cela, FA/DP pourrait accomplir beaucoup de cela. Les FA/DP devrait pouvoir shunter les systèmes existants. Evidemment, vous pourriez trouver un moyen de développer un consensus sur une décision (ou même simplement une position de majorité), dans une démocratie, que la décision pourrait être mise en oeuvre. Et peu importe que l’idée soit bonne ou pas, si elle est implémentée simplement parce quelques personnes avec un pouvoir non équitable vont en ce sens, l’implémentation est oppressante. Beaucoup trop de réformateurs n’ont pas réussi à reconnaître ça.

Voir http://beyondpolitics.org pour quelque contenu sur ce sujet ; il existe aussi un wiki relié à partir de ce site et à partir du wiki, un certain nombre de wikis installés pour essayer d’appliquer les concepts de FA/DP aux situations du vrai monde. Aucun de ces efforts n’a attiré plus d’un certain niveau d’intérêt ; les niveaux de participation sont aussi à cette heure trop faibles pour commencer à véritablement tester le concept. --Abd (danielATbeyondpoliticsDOTorg.)

votes secrets: Cela simplifier les choses si chaque délégationd de personne est publique. (L’information publique fait que c’est plus simple de découvrir la vérité quand quelqu’un revendique en trichant qu’il a reçu la délégation de beaucoup de pouvoir de vote). Mais s’il y avait de bonnes raisons pour une élection particulière à utiliser les votes secrets, ces mêmes raisons ne seraient-elles pas aussi bonne pour que chaque délagation de personne soit secrète ?

Quelques personnes sont parano sur le fait de placer beaucoup de pouvoirs entre les mains d’une personne. Mais elles ne se soucient pas de mettre des quantités astronoiques de pouvoir entre les mains de 2 personnes (Je pense à Crimson Tide). Voci une variation qui me vient à l’esprit – est-ce plus compliqué que cela n’en vaille la peine ?

  • Tout le monde démarre avec 2 votes.
  • Vous pouvez soit distribuer vos 2 votes (plus tous les autres que vous avez ramassés) directement, déléguer ces votes à une autre personne, ou (voici le nouveau morceau) déléguer 1 vote à chacune des deux autres personnes. (Ainsi, si Charlie délègue ses votes à Alice et Bob, Alice et Bob ont maintenant ramassé 3 votes chacun).
  • Si un délégué re-délègue ses votes à 2 personnes, alors la moitié des votes qu’il a collecté reviennent au premier, et le reste va à l’autre. (Si Alice délègue 3 votes qu’elle a ramassés de Pat et Tom, alors Pat en reçoit 2 et Tom un).

(Y’a t’il un meilleur wiki que CommunityWiki pour discuter de ces nouveaux systèmes de vote étranges, et proposer des améliorations ? Beaucoup de hits dans la recherche Wiki:search=voting semble dire que le Wiki original est un bon endroit pour discuter de théorie de vote…)

Je me demande si tu pourrais avoir quelque chose d’intéressant en transformant cela en vote d’accord : tu peux “déléguer” ton vote à n’importe quel nombre de personnes, basiquement juste en disant que tu leur fais confiance. Cela donnerait une mécanique différente mais intéressante.

Jeter des idées sur le vote est vraiment intéressant (plus que de chercher véritablement ce qui a déjà été dit et expérimenté :P). Je suppose que ce qui est vraiment exigé est de l’expérience avec ces choses. Ici, ce serait un bon endroit pour démarrer, même si ce serait probablement trop petit (même avec les légions de zombies).


LangueFrançaise PageTranslation LiquidDemocracy DossierDémocratieElectronique? DossierRèglePriseDeDécisionGroupe?

Define external redirect: DossierDémocratieElectronique VoteDélégué AllocationRuche GerryMandering BeyondPolitics EviterConcentrationsDePouvoir DémocratieDirecte CatégorisationDesVotes DossierRèglePriseDeDécisionGroupe

EditNearLinks: SondageConsensus NetConferencePlus GensNormaux DictateurBienveillant

Languages: