PenserParlerAgir

Cette page a démarré sur ThinkTalkAct

Il existe une tension classique tant chez les individus que les organisations entre ces trois activités fondamentales :

(Elles sont généralement disposées dans cet ordre, parce que la pensée est la plus subtile, l'action la plus évidente et parler entre les deux.)

Dans une organisation, il y a généralement des gens ou des rôles qui se spécialisent sur des activités spécifiques. C'est une autre façon dans laquelle les organisations voient les individus.

Il est courant de discuter beaucoup pour savoir ce qu'on doit et ce qu'on doit de nas faire. Parfois c'est inévitable, mais généralement vous voulez y échapper.

Je pressens qu'il est bien mieux, en général, de se concentrer sur "l'action" parce que j'ai trouvé que c'est ce qui manquait le plus, tant pour moi-même, les autres et les sociétés en général. «'L'action » est liée à "l'enthousiasme" qui est une énergie que nous utilisons pour commencer à bouger.

Sensibilité aux Transitions

Une chose critique, j'ai trouvé, est de se montrer "sensible" aux transitions.

Il semble y avoir une agence dans le cerveau, qui puisse dire, "Il est temps d'arrêter de penser , et de commencer à agir". Ou, "Il est temps d'arrêter d'agir, et de commencer à penser". Ou, "Il est temps d'arrêter de penser et de commencer à parler". Ou quelle que soit la façon dont on puisse le penser, de quelle manière y allons-nous.

Je ne suggère pas qu'il y ait « une voie correcte ». Il y a des gens qui se spécialisent sur des choses particulières. Le choix de la spécialisation semble mener à un changement complet sur la façon dont vous opérerez la transition. Je pense que seule une personne ayant une complète maîtrise de l'Univers pouvant regarder tout du passé et du futur – que seule une telle personne pourrait dire que c'était le chemin "correct" à suivre.

Il semble y avoir, à l'intérieur des individus, différents "signes" qui nous laissent dire maintenant, "Oh il est temps de la fermer et de commencer à agir". Il existe des « ressentis » sur lesquels nous pouvons aussi devenir sensibles.

Si nous discutons et que les choses deviennent progressivement plus abstraites, c'est probablement un signe qu'il est temps « d'agir ». Si nous agissons, et qu'il semble que nous continuons à travailler mais n'allons nulle part, comme si nous étions sur un traintrain, cela veut dire qu'il est probablement temps de commencer à « penser ». Si nous pensons et nous sentons « coincés », alors il est probablement temps de commencer à « parler ».

Passer du "Penser" au "Agir"

Le facteur le plus important selon moi est l'enthousiasme, un nom pour cette énergie abstraite qui fait que les choses roulent.

Wikipedia:Napoleon_Hill nous donne quelques techniques classiques pour passer très rapidement du "Penser" à "Agir".

"Etre enthousiaste, "agir" de manière enthousiaste. Aussi connu comme "amorcer la pompe." Parfois nous attendons jusqu'à ce que nous soyons d'humeur. Mais nous trouvons fréquemment que le simple fait de mettre un peu d'effort à la tâche, fait que nous pouvons commencer à faire rouler la balle et "nous" mettre nous-mêmes dans l'ambiance.

"Fais le Maintenant ! » Si vous pressentez une pensée qui vous assaille, coupez-y court rapidement et "bondissez".

Comme les groupes, l'enthousiasme joue un rôle crucial. Si un groupe de personnes, tout spécialement des volontaires, ne peut se sentir excité sur ce qu'ils font, alors il est probable qu'il n'aille pas bien loin.

La Répétition

Ce sont des concepts et idées qui exigent (et reçoivent) une "répétition constante". Il est extrêmement aisé d'oublier la proportion.

Les idées réapparaissent dans nos histoires, elles réapparaissent dans nos conversations, elles réapparaissent dans nos esprits, elles réapparaissent partout.

Nous sommes constament en train de redécouvrir et de nous souvenir nous-mêmes de la proportion en pensée, communication et action.

Nous esprits tendent à se concentrer sur une chose tout en travaillant sur quelque chose. C'est la répétition de la répétition qui nous aide à nous souvenir de ce que nous faisons et de revenir en piste.

Peut-être que ce concept particulier de la répétition trouve sa place dans la théorie de l'EspritDeRuche, trouvant une place dans le SystèmeDeConsciencePartagée. Je crois que si les psychologues étudiaient les blogs, ils trouveraient quelque chose de puissant à propos du pouvoir « répétitif » des blogs en ligne et des fils RSS.

"Agir" en-ligne

Il semblerait que "Penser" et "Agir" disent clairement quelque chose en-ligne, mais que "Agir" ne le dise pas.

Mais il le dit.

"Agir" en-ligne signifie alimenter la concentration. Quand nous écrivons un programme, nous devons alimenter la concentration. Nous démarrons un ProcessusDeSoudure, nou devons installer aux alentours un espace de soudure et commencer franchir des étapes, combiner des API's et de la documentation avec le schéma sur la manière dont notre logiciel va fonctionner, assembler tout cela sous un langage et puis lier les plans-machine avec nos ressources machines. Assembler nos plans est un « acte » de concentration « soutenue ».

(Ceci colle à l' "Engagement" dans la théorie de l'EspritDeRuche.)

LangueFrançaise PageTranslation ThinkTalkAct

Discussion

Simplement pour installer quelque LangageLien, poser les bases, installer une carte.

Je ne sais pas si cela rentre véritablement ici, mais l'une des raisons pour lesquelles j'aime wiki est que c'est un endroit où vous pouvez travailler - à la différence des forums ou listes de diffusion qui sont essentiellement conçues pour parler (même si le fait d'être un modérateur est aussi un "travail", ce n'est pas dans la culture générale). Dans mon esprit, ceci rend les communautés wiki plus proche des communautés dans le monde réel. Même si vous pouvez simplement jacasser (comme ce que je fais en ce moment ^^), il y a toujours beaucoup d'opportunités pour vraiment contribuer à la communauté – nettoyer les gnomes, sarcler, traduire, etc. (Peut-être ceci devrait migrer sur ForumDeDiscussionVsWiki. Cette idée existe quelque part ailleurs.)

Languages: